reinvent-toilet-china

Réinventer les toilettes Expo

Interview de Cécile Dekeuwer à l’exposition Réinventer les toilettes – Pékin novembre 2018

A l’initiative de la fondation de Bill et Melinda Gates et en coopération avec le Gouvernement chinois du Président Xi qui a annoncé la révolution des toilettes en 2015, une exposition a été organisée à Pékin en novembre 2018. Cette exposition a été aussi l’occasion de présenter l’adoption de la norme ISO 305001 sur les Systèmes d’assainissement autonomes tels que ceux conçus par WeCo. Cette exposition a présenté les nouvelles technologies de systèmes d’assainissement pour les toilettes hors réseaux dites autonomes ou assainissement non collectif, durables ou écologiques, et surtout, innovantes excluant ainsi les toilettes sèches qui ne sont pas considérées comme assurant suffisamment la destruction des bactéries et la propagation des maladies dont les diarrhées qui tuent des milliers d’enfants chaque année, outre les problèmes d’acceptation d’usage, sachant que les toilettes sèches ne semblent adaptées que pour les zones rurales des pays émergents.

 

 

toilettes chine

A l’occasion de cette exposition en Chine, la technologie initialement développée par Caltech de traitement électrochimique des excréments, a été présentée. Il convient de rappeler que WeCo et Caltech ont décidé de coopérer pour le développement de cette technologie, après le prix qu’ils ont eu tous deux en Chine en 2016 lors d’un appel à projets organisé là encore par la fondation Gates et l’agence nationale du tourisme chinois. Cette coopération a permis à WeCo d’intégrer le groupe d’experts à l’AFNOR et à l’ISO ayant adopté la norme ISO 30500, travail au cours duquel l’interview de Mme Dekeuwer, Présidente de WeCo, a été réalisée et diffusée à la foire de Pékin sur les toilettes réinventées. Cette coopération a aussi permis de tester et d’adapter la technologie de Caltech aux conditions de terrain, combinant un traitement biologique et un traitement électrochimique afin de recycler les excréments sur site et plus particulièrement convertir l’urine contaminée par les matières organiques et bactéries des boues fécales en eau traitée pour les chasses d’eau et d’autres usages comme l’arrosage des plantes. C’est donc un système en circuit fermé qui permet de bénéficier de toilettes à chasse d’eau écologiques, qui non seulement ne consomment pas d’eau, qui dégradent toutes les bactéries, mais qui produisent de l’eau en surplus à partir des urines collectées.