evacuation-eaux-usees

L’eau, le nouvel or bleu

L’eau est le nouvel or bleu et les institutions publiques soutiennent les innovations dans ce secteur.

WeCo a été récompensé par la Commission européenne avec le Sceau d’Excellence et par l’ADEME pour le Projet d’Investissement d’Avenir (PIA) dans la catégorie villes durables.

 

 

secheresse-economies-eau

Même si le débat sur le climat est actuellement éclipsé par l’épidémie de coronavirus, les météorologues craignent un été sec pour l’Europe centrale pour la troisième année consécutive. Les pays industrialisés savent désormais par les médias ce que le gaspillage, la pollution et la pénurie d’eau signifient pour l’agriculture et la sylviculture ainsi que pour la biodiversité. La répartition inégale de l’approvisionnement en eau entraîne déjà des crises politiques et des luttes acharnées pour la distribution de celle-ci dans les pays pauvres. A l’heure actuelle, plus de 2 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à de l’eau potable.

Ces deux prix majeurs pour WeCo soulignent l’importance des systèmes innovants de traitement décentralisé de l’eau. En même temps, ils soulignent que le problème de l’eau devient de plus en plus important en Europe. Dans les médias, le sujet est présenté principalement dans le contexte des catastrophes (sécheresse, inondation, salinisation) qui affectent moins l’Europe que les pays asiatiques ou africains. Cependant, beaucoup ne sont pas conscients que les services de base de l’eau en Europe pourraient également être gravement touchés dans les années à venir en raison du changement climatique.

 

Il semble donc évident qu’une utilisation alternative et intelligente de la ressource eau est aussi importante que la transition énergétique. En effet, le marché pour les solutions innovantes à économie d’énergie ou des solutions intelligentes pour les maisons passives est en plein essor. En revanche – sauf dans le secteur industriel – les concepts d’économie d’eau ou de traitement de l’eau pour les bâtiments publics, les immeubles ou les ménages privés présentent moins d’intérêt, surtout pour des investisseurs.

Les start-up spécialisées dans le développement de nouvelles technologies liées à l’eau découvrent rapidement la difficulté à conquérir ce marché lorsqu’elles s’y aventurent et veulent développer u business model rentable. De grandes entreprises industrielles ont largement monopolisé la gestion collective de l’eau et leur motivation pour un changement systémique est plutôt ralentie par des modèles économiques, certes fonctionnels, mais souvent obsolètes. Les investisseurs, eux aussi, continuent de s’intéresser principalement aux services high-tech, où de nouvelles idées peuvent se concrétiser avec relativement peu de main-d’œuvre et en peu de temps. Les start-ups de la Cleantech, en revanche, ont besoin de beaucoup de temps, de projets R&D et surtout du capital pour industrialiser leurs solutions. Il faut parfois des années pour développer une technologie, la tester, la faire rentrer dans le cadre réglementaire puis l’industrialiser pour la commercialiser. Il est donc particulièrement important pour les jeunes entreprises du secteur de l’eau de montrer, par le biais de projets de référence, que le marché est désireux d’expérimenter et de bénéficier ultérieurement de leurs innovations. Le financement est au cœur du problème.

 

traitement-local-eaux-usees

La société Greentech WeCo a malgré tout emprunté cette route difficile. Depuis 2014, l’entreprise travaille à réinventer les toilettes, l’assainissement et la réutilisation des eaux usées. Dès le début, l’équipe a voulu développer une toilette à chasse d’eau qui ne consomme pas d’eau, traite et réduit les déchets pour finalement transformer tous les déchets en ressources, avec un objectif d’économie circulaire.

Après la conception de prototypes et les premières ventes à des villes comme Saint-Étienne Métropole ou encore la ville de Grigny (94), WeCo est devenue lauréate du concours européen de l’innovation Horizon 2020 et du prix des villes durables de l’Agence française de l’environnement (ADEME). Ces prix encouragent les innovations visionnaires et orientées vers l’excellence pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies.

 

traitement ecologique eaux uséees

Cette innovation pionnière pourrait changer le problème des eaux usées en Europe et dans le monde : les toilettes conventionnelles à chasse d’eau, d’une part, consomment d’énormes quantités d’eau potable et, d’autre part, polluent l’environnement par un traitement de l’eau coûteux et énergivore, ceci à un moment où les politiques et l’opinion publique ont compris l’importance de la transition écologique. Face à cette situation obsolète, WeCo a trouvé la solution et a démontré son applicabilité sur le marché.

C’est pourquoi elle a été récompensée par la Commission européenne avec le Sceau d’Excellence et par le gouvernement français avec le Projet d’investissement d’Avenir pour des villes durables en bénéficiant d’une subvention de plus de 800K€. De quoi combler les lacunes du marché de l’eau en matière d’investissement.

En récompensant les innovations d’entreprises durables, innovantes et ayant un fort impact social et environnemental comme WeCo qui est une entreprise à impact et une Jeune Entreprise Innovante (JEI), le jury européen Horizon 2020 invite les investisseurs privés comme les fonds d’impact à considérer cette mine d’or bleu comme une grande opportunité pour un développement rentable et durable.

toilettes_ecologiques

 

 

——————–

Crédits images:
Fred Furgol

Pixabay: erwin nowakkubingerFree-Photos